milkthecows-gueule.jpglaureannepayot-smile.jpgtwilightbirds-light.jpgmiloulargo-oeil.jpgz-up.jpgmadogs-guitare.jpgchatnoir-profil.jpgpartage-coupe.jpgex-cd-doigt.jpgsmallfry-tisheurt.jpgpaco-duo.jpgmonochok-robert.jpgsolartones-dedefeu.jpgjfm-play.jpgthink5-vero.jpg

claudiaurio

retour à la première page - petites annonces musique - groupes poinchés - à propos de poinch - inscription

L'Artiste
Les vidéos, sons et photos en 3 dimensions nécessitent l'installation de Quicktime 3.0 ou plus

Genève est habitée par Claudia Urio, elle-même habitée par des mots qu'elles égrennent en précision sur une musique jazzy-personnelle... en français... c'est de la chanson française, c'est... sa chanson française.
Autant dire: il faut découvrir Claudia Urio... par ici!

Claudia Urio - Compose et écrit, chante et pianise, enseigne et partage.
Marc Polliand - Compose aussi, mais à la guitare.
Eric Noël - C'est une basse qu'il y a le plus souvent entre ses bras.
Ismaël Rodriguez - Le batteur qui privilégie les cymbales! Mais en douceur...


Le Site Web Officiel
www.claudia-urio.com
Un site à son image: sobre, efficace et singulier...

Contactez-la!
Pour les contacter, faites-le via ici et nous transmettrons directement!
e-mailez Claudia Urio!
Le Questionnaire
Un petit bout du questionnaire poinch que les artistes remplissent si gentiment!(en bleu).
Exemples!
Le Groupe
3. Comment avez-vous choisi ce nom?
J'utilise mon propre nom car ça se fait dans la chanson.
13. Comment vous situez-vous par rapport aux musiques des décennies précédentes?
On ne peut pas échapper à ce qui nous précède. Quand il y a eu Prince, par exemple, ou Pink Floyd, je ne peux pas me contenter de jouer de la musique purement acoustique et d'avoir une section rythmique qui fait zoum pa zoum pa.
Le Travail
17. Quand et comment composez-vous?
Je n'ai pas de moment fixe, comme si je travaillais dane un bureau. En principe je travaille les textes séparément de la musique, mais ça peut arriver que tout vienne en même temps. J'ai des bouts de papier, des cahiers partout avec des bribes d'idées. Je glane et j'assemble et bien sûr j'ai mes propres tactiques. Après je soumets une compo finie au groupe et on travaille l'arrangement.
22. A quel point tenez-vous votre ligne stylistique?
Je suis très attentive à garder un style et à ne pas partir dans tous les sens.
Le Milieu Local
40. Que pensez-vous du milieu musical local, comment voyez-vous ses différentes facettes et que voudriez-vous qu'il s'y passe?
J'en profite pour pousser un coup de gueule. J'en ai marre de ces musiciens qui passent leur vie à se plaindre et à attendre l'opportunité qui leur tombera du ciel sans se bouger les fesses. je critique aussi les musiciens qui acceptent de jouer à n'importe quel prix et qui s'excusent d'être sur scène. Faut savoir ce qu'on veut dans la vie. J'ai horreur du terme "chapeau", quand un programmateur ne veut prendre aucune risque et se sucre au passage avec les consos du bar. Je trouve ce terme chapeau indigne de l'effort du musicien ou du groupe qui a préparé son spectacle, se déplace et amène son matériel, souvent sa sono. Ce n'est pas au public de décider du prix de telle ou telle prestation. Je sais que le temps sont durs, que l'état néglilge de plus en plus la culture, bien que celle-ci soit nécéssaire au bon fonctionnement de la société. Lorsqu'un programmateur prétend engager des musiciens pour faire vivre son établissement il faut qu'il réalise qu'il s'agit d'un échange et qu'il ne fait de faveur à personne. Je voudrais que les musiciens et les programmateurs de festivals, de clubs et autres soient responsables de ce qu'ils prétendent être. Evidemment je ne parle que pour ceux qui se reconnaîtront dans mes propos.
Le Marché Musical
42. Quels objectifs voulez-vous atteindre et quelles sont vos perspectives?
J'aimerais faire beaucoup de concerts partout dans le monde, rencontrer les artistes que j'admire, vivre de ma musique comme un prof, un médecin, un ébéniste, un serrurier pourrait vivre normalement de son métier. Je mets tout en oeuvre, dans la mesure de mes moyens, pour arriver à mes buts et je crois, d'après les premières réponses, que je suis sur la bonne voie.
51. Que pensez-vous de la technologie en musique aujourd'hui?
On ne peut pas faire sans. les gens sont habitués à un son, qui n'a plus rien à voir avec ce qu'il se faisait dans le années 80 par exemple. Comme Miles Davis disait à peu près comme ça: un accident de voiture ne fait plus le même bruit aujourd'hui qu'il y a 20 ans. Les matières changent, la société change, le son change. Par contre, la technologie ne remplace pas le bon goût et le style. Elle en fait partie, mais c'est l'humain qui créé.
53. Que pensez-vous de la production locale (régionale, nationale,...)?
Ouais, ils partent tous... pourquoi?
pouffy-poup-walk.jpgdemilliac-olive.jpgstefdegenf-studio.jpgalainrieder-portrait.jpgpartage-exclame.jpgaltair-both.jpgterence-pose.jpgpsitacism-tacos1.jpgmilkthecows-drum.jpgpapasrojas-patrik.jpgnicolasmiesagaes-rire.jpgmannyondloose-tourne.jpgcourantdr-chris.jpgzam-zam-peluche.jpgfetesdegeneve-affiche.jpg